Re-narrations de l'histoire coloniale : autour des oeuvres de Vincent Meessen et Thu Van Tran

Titre Re-narrations de l'histoire coloniale : autour des oeuvres de Vincent Meessen et Thu Van Tran
Type de publication Article de périodique
Langue principale de la publication français
Date de publication 2019
Auteur Magali NACHTERGAEL
Editeur scientifique Véronique BRAGARD
Sabrina PARENT
Titre du périodique Revue belge de philologie et d'histoire
Volume ou tome 97
N° de la livraison 3
Pages de ... à (pp. x-x) 729-750
Ville Bruxelles
Pays d'édition Belgique
URL https://difusion.ulb.ac.be/vufind/Record/ULB-DIPOT:oai:dipot.ulb.ac.be:2013/309395/Holdings
Résumé/Présentation "Depuis la fin du 20e siècle, une génération d’artistes post-conceptuels a intégré dans leurs œuvres des formes narratives et endossé des postures de chercheurs pour raconter de façon non-discursive et non-linéaire des épisodes historiques méconnus ou minorés de l’histoire, en particulier postcoloniale. Thu Van Tran (Hô-Chi-Minh-Ville, 1979) et Vincent Meessen (Baltimore, 1971) mettent en œuvre des interprétations qui invitent à des relectures d’épisodes ayant marqué l’histoire, en particulier postcoloniale, d’un côté l’histoire familiale de Roland Barthes et son grand-père, l’explorateur Louis Gustave Binger, de l’autre, l’exploitation sanglante du « red rubber » au Congo. La mise en exposition (sculpture, installation, film) a une fonction de révélateur de contre-récits (ou « contre-fictions », Yves Citton) à travers des pratiques visuelles. Ces points de vue multiples, transmédiatiques, fragmentaires ou prenant un point de départ en apparence anecdotique remettent en cause le paradigme de la perspective à point de vue unique, héritée de la Renaissance et qui a construit la « vision occidentale » sur l’histoire (Nicolas Mirzoeff, Fiorenza Gamba). De l’enquête au montage documentaire (Vita Nova, Vincent Meessen, 2009, à partir de Roland Barthes), de la traduction à la mise en sculpture (Heart of Darkness, Thu Van Tran, 2013, à partir de Joseph Conrad), les artistes induisent une perspective narrative éclatée en croisant le palimpseste littéraire avec des éléments documentaires. Ainsi, l’article aborde à la fois des questions de mise en récit de l’histoire hors du livre et des enjeux politiques du pouvoir visuel, dans le contexte de l’art contemporain."
Référence complète Nachtergael, Magali. Re-narrations de l'histoire coloniale : autour des oeuvres de Vincent Meessen et Thu Van Tran. In : Revue belge de philologie et d'histoire, T. 97, n°3 (Le Passé colonial belge dans la littérature, les arts, la culture de l’extrême contemporain), p.729-750.

Auteurs

Magali NACHTERGAEL

Nationalité : Belgique