La littérature congolaise : une première approche quantifiée grâce à LITAF

Fiche validée

Titre La littérature congolaise : une première approche quantifiée grâce à LITAF
Type de publication Article de périodique
Langue principale de la publication français
Date de publication 2020
Auteur Pierre HALEN
Editeur scientifique Silvia RIVA
Titre du périodique Continents manuscrits : génétique des textes littéraires
N° de la livraison 15
Éditeur ITEM
Ville Paris
Genre article scientifique
Pays d'édition France
DOI https://doi.org/10.4000/coma.6062
URL https://journals.openedition.org/coma/6062
Résumé/Présentation "Cette analyse de la place réelle qu’occupe la littérature congolaise à l’échelon global (en fait, il ne dépasse guère l’« espace littéraire » francophone, en raison du très faible nombre de traductions) s’appuie sur les résultats que donne une consultation de la base de données LITAF. Elle procède par une comparaison avec la production littéraire d’autres pays africains. On peut y mesurer l’importance relative de la production littéraire par pays, par genre littéraire, de même que la légitimité acquise respectivement par les principaux écrivains. Il en ressort que, relativement à son importance démographique, la RDC affiche un palmarès médiocre, voire très faible. Une analyse qui tient compte de l’évolution par décennie permet de relativiser ce bilan et d’exprimer plusieurs hypothèses quant aux facteurs qui expliquent un tel bilan ; parmi ces facteurs, les effets de la dictature et des problèmes de gouvernance, affectant singulièrement l’enseignement, ont joué un rôle déterminant dans l’affaiblissement de la littéracie."
Référence complète Halen, Pierre. La littérature congolaise : une première approche quantifiée grâce à LITAF. In : Continents manuscrits : génétique des textes littéraires, (Paris : ITEM) n°15 (Global Congo, éd. Silvia Riva), 2020 (en ligne).

Auteurs

Pierre HALEN

Biographie : Né en 1956 à Albertville / Kalemie. Etudes à Bruxelles (FUSL) et Louvain (UCL). Doctorat en Philosophie et Lettres (UCL). Enseignant dans le secondaire jusqu'en 1988. Assistant à l'Université Catholique de Louvain (Littérature française moderne, puis Unité de Théorie littéraire et de Littérature comparée). Collaborateur scientifique, puis professeur intérimaire C3 et C4 à l'Université de Bayreuth. Chargé de recherche à l'Université d'Anvers (UIA). Professeur de Littérature générale et comparée à l'Université de Metz, aujourd'hui Université de Lorraine, depuis 1997. Directeur de la revue Etudes littéraires africaines. Directeur du laboratoire Ecritures (EA 3943).
Nationalité : Belgique