Les Salons des artistes coloniaux ; suivi d'un Dictionnaire des sculpteurs

image/jpeg thumbnail

Géographique

France, Afrique

Thématique

art, artiste, peintre, sculpteur, africaniste, colonial, salon, exposition

Disciplinaire

histoire de l'art

Fiche validée

Titre Les Salons des artistes coloniaux ; suivi d'un Dictionnaire des sculpteurs
Type de publication Livre
Langue principale de la publication français
Année de publication 2003
Auteur Stéphane RICHEMOND
Nombre de pages 286-xxiv
Éditeur Les Éditions de l'Amateur
Ville Paris
Genre album - beau-livre
Pays d'édition France
Résumé/Présentation "A partir de 1880, des centaines d'artistes, bénéficiaires de bourses de voyage, partirent aux quatre coins du monde croquer les paysages, moeurs et types physiques des indigènes. Le sol colonial fut bien sûr une destination privilégiée. Au début du siècle furent créées de nombreuses récompenses tel le Prix Abd-el-Tif, qui donnait le droit à un séjour d'une ou deux années dans la villa algéroise du même nom, ceux de l'Indochine, de l'A.O.F., de Madagascar, du Maroc, de la Tunisie, de l'Algérie, de l'A.E.F., de la Guadeloupe... et les prix des grandes compagnies maritimes. Tant outre-mer qu'en métropole, des associations artistiques coloniales virent l, jour, organisèrent de nombreuses expositions et obtinrent le financement des voyages et séjours de leurs lauréats. Stéphane Richemond, administrateur du Musée d'art et d'histoire Louis-Senlecq de L'Isle-Adam et auteur de plusieurs publications sur l'art africaniste et orientaliste, entreprit une véritable quête du Graal pour retrouver l'histoire oubliée de ces sociétés d'artistes, leurs archives et leurs rarissimes anciens catalogues d'exposition dont il nous livre ici une synthèse inédite de plus de 150 d'entre eux. L'ouvrage détaille l'histoire des diverses associations artistiques coloniales, les conditions d'obtention de bourses de voyage et en donne les titulaires. Il est suivi d'un dictionnaire de près de sept cents sculpteurs qui fournit, pour chacun d'entre eux, les divers prix et médailles qu'il reçut, les expositions coloniales auxquelles il participa et les oeuvres qu'il y présenta"
Référence complète Richemond, Stéphane. Les Salons des artistes coloniaux ; suivi d'un Dictionnaire des sculpteurs. Préf. de Michèle Lefrançois. Paris : les Éd. de l'Amateur, 2003, 286 p.-XXIV p. de pl. en coul. : ill., couv. ill. en coul. ; 21 cm

Auteurs

Stéphane RICHEMOND

Biographie : "Né en 1951 à Paris, Stéphane Richemond est docteur de l'université Pierre-et-Marie-Curie. Passionné par la sculpture et la céramique, il commença, dès 1978, à rassembler des pièces sur le thème de l'africanisme et de l'orientalisme. Ces objets, parfois anonymes, furent autant d'invitations à la recherche. Maître de conférences à l'Ecole des ponts et chaussées, il s'expatria d'abord dix années en Côte-d'Ivoire, à la direction de l'Ecole d'Ingénieurs des travaux publics de Yamoussoukro, et au Bénin en tant que chef de projet de la Coopération française. Ses nombreux voyages en Afrique noire et en Afrique du Nord lui permirent de mieux appréhender le regard des Européens sur le continent africain. Affecté, depuis 2002, à l'université d'Orléans, où il enseigne les mathématiques, il a conservé intacte sa passion qui l'a conduit à écrire plusieurs ouvrages sur ce sujet. Il fait partie du département Céramique du Musée d'art et d'histoire Louis-Senlecq (L'Isle-Adam) dont il est depuis quinze ans l'un des administrateurs." (Babelio, 05.2020)
Nationalité : France