Omar Bongo Ondimba, l'insoumis. Livre I. Le rêve d'un nouvel ordre international pacifique et consensuel

image/jpeg thumbnail

Onomastique

Omar Bongo Ondimba

Géographique

Afrique centrale, Gabon

Thématique

gouvernance, président

Disciplinaire

sciences politiques, histoire

Fiche validée

Titre Omar Bongo Ondimba, l'insoumis. Livre I. Le rêve d'un nouvel ordre international pacifique et consensuel
Type de publication Livre
Langue principale de la publication français
Année de publication 2008
Auteur Grégoire BIYOGO
Nom de la collection Recherche et pédagogie
Nombre de pages 426
Éditeur L'Harmattan
Ville Paris
Genre essai - étude
Pays d'édition France
ISBN 9782296052802
Résumé/Présentation "Cette recherche monumentale retrace l'histoire du Gabon depuis l'indépendance, avant d'aborder l'"art de gouverner" d'Omar Bongo. Elle examine minutieusement la fonction présidentielle, les effets de la mondialisation et présente sa vision d'un Nouvel Ordre International, fondée sur une économie pragmatique, une diplomatie pacifique et une politique consensuelle. Cette somme constitue aussi une déconstruction de la rhétorique classique de la science politique et veut donner naissance à la philosophie politique de la mondialisation et à la philosophie de la science politique." (site de l'éditeur, 11.2017)
Référence complète Biyogo, Grégoire. Omar Bongo Ondimba, l'insoumis. Livre I. Le rêve d'un nouvel ordre international pacifique et consensuel. Paris : l'Harmattan, coll. Recherche et pédagogie, 2008, 426 p. ? ISBN : 978-2-296-05280-2.

Auteurs

Grégoire BIYOGO

Biographie : né le 5 février 1959 à Oyem. Historien de la philosophie, spécialiste de Jacques Derrida et de Rorty. Maître de Conférences HDR. Lauréat de la Sorbonne. A enseigné la poétique à l'Université Omar Bongo de Libreville et la méthodologie de la recherche au séminaire doctoral du CEE de Paris XII. Directeur de la collection Recherche et Pédagogie à L'Harmattan - Gabon. -- « Egyptologue, philosophe, analyste politique et écrivain, il entreprend des études de lettres à l’UOB, puis en France où il sera trois fois major de promotion en Sorbonne aux Universités Paris IV (juin 1985) et Paris I (juin 1985) et juin 1990, respectivement en Lettres, en philosophie et en science politique. En 1990, il écrit une thèse L’Ecriture et le Mal à Paris IV (4 vol. 1250p) et sa dissertation d’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en juillet 2004 à Paris XII, La Théorie en questions, Querelles actuelles, apories et résolution néo-sceptique des énigmes (4 vol.,1300p). Après avoir enseigné au Gabon, en France et en Belgique, il est couronné par la Francophonie et fait Chevalier de la Pléiade pour l’ensemble de son œuvre[4] en 2007, qui compte aujourd’hui une quarantaine de titres, dont des essais de philosophie, d’égyptologie, de politique et d’épistémologie, une trilogie romanesque et 4 recueils de poèmes. Il dirige des collections chez l’Harmattan, et vit en France." (2011) (http://matumpa.canalblog.com/archives/2010/12/31/21235218.html - c. 08.2018) -- Le même site indique, parmi les ouvrages parus en 2011 dans la ou les collections dirigées par l'auteur à l'Harmattan, des titres qui n'ont pas été retrouvés (08.2018) : Le Livre des préfaces (Vol. I : 1998-2008) et Vol. 2 : (2009-2010) ; L’école de Libreville ; Les crimes de la République ; Après Cheikh Anta Diop.
Nationalité : Gabon