Ruptures et écritures de violence. Etudes sur le roman et les littératures africaines contemporaines

Titre Ruptures et écritures de violence. Etudes sur le roman et les littératures africaines contemporaines
Type de publication Livre
Langue principale de la publication français
Année de publication 1997
Auteur Pius NGANDU Nkashama
Nom de la collection Critiques littéraires
Nombre de pages 387
Éditeur L'Harmattan
Ville Paris
Genre essai - étude
Pays d'édition France
ISBN 2-7384-6084-4
Localisation CEC (Bruxelles)
Résumé/Présentation "Les recherches menées sur les littératures contemporaines privilégient à juste titre la notion de rupture. Elles soulignent davantage l'instant critique qui devrait inspirer une méthode de lecture plus cohérente, avec les nouvelles écritures de violence. A partir de ses premiers ouvrages de méthodologie, Pius Ngandu Nkashama s'est attaché passionnément à une histoire littéraire capable d'entraîner des problématiques concrètes. Le présent ouvrage intéressera à coup sûr l'analyse des récits fictionnels, autant que la fable cinématographique, ou même d'autres formes de l'imaginaire." (site de l'éditeur, 01.2016)
Référence complète Ngandu Nkashama (Pius), Ruptures et écritures de violence. Etudes sur le roman et les littératures africaines contemporaines. Paris : L'Harmattan, coll. Critiques littéraires, 1997, 387 p. - ISBN : 2-7384-6084-4.

Auteurs

Pius NGANDU Nkashama

Biographie : Romancier, essayiste, dramaturge, enseignant. Né à Mbujimayi. Études de lettres et de philosophie à Kinshasa (1970). Nommé assistant puis professeur à l’Université nationale du Zaïre (Lubumbashi), il dirigera le Centre d’études Africaines. Quitte le Zaïre de l'époque pour un doctorat à Strasbourg (1981), avec une thèse sur Les images cosmiques dans la poésie africaine (1981). A enseigné en France, en Algérie et aux États-Unis depuis 2000, où il est professeur de Langues et Littératures françaises et francophones à l’université d’État de Louisiane (Bâton Rouge).
Alias : Elimane BAKEL
Nationalité : République démocratique du Congo (RDC)