Claridade et l'Afrique : l'identité cap-verdienne entre altérité et malentendu

Titre Claridade et l'Afrique : l'identité cap-verdienne entre altérité et malentendu
Type de publication Article de périodique
Langue principale de la publication français
Date de publication 2017
09.2017
Auteur Eugène TAVARES
Pierre-Claver MONGUI
Titre du périodique Regalish : Revue gabonaise de littérature et sciences humaines
N° de la livraison 1
Pages de ... à (pp. x-x) 113-137
Éditeur Le Graal Édition
Ville Abidjan
Genre article scientifique
Pays d'édition Côte d'Ivoire
URL http://www.regalish.net/wp-content/uploads/2017/04/ActColl_1_EugeneTAVARES.pdf
Résumé/Présentation "Le Cap-Vert, tout au long de son histoire, a entretenu avec l'Afrique une relation ambiguë qui se prolonge encore de nos jours. On pourrait penser que cette ambiguïté se limite aux couches populaires de la société, or il n?en est rien. Dans un entretien accordé à André Moura, Baltasar Lopes déclare : « La négritude est un problème qui ne nous concerne pas » (Moura, 1993, p. 26). Cette posture soulève d'emblée des interrogations : parlons-nous ici de noir racial, de noir culturel ou de noir du continent ? Cette clarification est nécessaire, sinon le débat risque d'être biaisé. En effet, entre l'appartenance culturelle et l'appartenance géographique à l'Afrique, il y a une différence, et c?est à la lumière de cette différence qu'il faut analyser le discours des intellectuels cap-verdiens sur l'Afrique. Baltasar Lopes souligne : « [?] Quand, ici, les gens parlent de Noir d'Afrique, ils ne parlent pas de Noir racial mais de Noir culturel » (Id.). Il faut dire que les intellectuels cap-verdiens ne font rien pour clarifier ce débat. Ils contribuent même parfois à le rendre plus complexe. Pour s'en rendre compte, il faut se plonger dans leurs écrits. C?est pourquoi nous avons choisi de décrypter le discours de « Claridade », un des mouvements littéraires les plus représentatifs de l'intelligentsia cap-verdienne de l'époque 1930-1960."
Référence complète Tavares, Eugène. Claridade et l'Afrique : l'identité cap-verdienne entre altérité et malentendu. In : Regalish : Revue gabonaise de littérature et sciences humaines, [Revue en ligne], Abidjan : Le Graal Édition, n°1 (Un autre regard sur l'Autre : littérature, philosophie et sciences humaines, dir., Mongui, Pierre-Claver), septembre 2017, 240 p. ; p. 113-137.

Auteurs

Eugène TAVARES

Nationalité : Sénégal

Pierre-Claver MONGUI

Biographie : Maïtre de Conférences en Littérature française et francophone. Docteur de l'Université de Rouen / Haute Normandie. A soutenu une thèse de doctorat intitulée "Politique et religion dans Salammbô de Gustave Flaubert" (https://www.theses.fr/fr/2007ROUEL564) / Enseignant-chercheur au Département de Lettres Modernes de l'Université Omar Bongo de Libreville. Ses recherches portent sur les études flaubertiennes, les littératures d’expression française des XIXe et XXe siècles. Il s'intéresse notamment au rapport entre les auteurs français et l'Afrique avec les méthodes d’analyse génétique, ethnocritique et poétique. Actuellement [2019] il est directeur du Département de Lettres Modernes de l'UOB.
Nationalité : Gabon