Subversion d'un mythe colonial : le 'Grand Blanc de Lambaréné' dans le roman francophone d'Afrique

Fiche validée

Titre Subversion d'un mythe colonial : le 'Grand Blanc de Lambaréné' dans le roman francophone d'Afrique
Type de publication Article de périodique
Langue principale de la publication français
Date de publication 2004
Auteur Sylvère MBONDOBARI
Titre du périodique Présence francophone
N° de la livraison 62
Éditeur Centre d'étude des littératures d'expression française
Ville Sherbrooke
Genre article scientifique
Pays d'édition Canada
Résumé/Présentation "Cette étude a pour but, entre autres, de jeter un regard nouveau sur la représentation d'une figure mythique de la colonisation européenne dans la littérature africaine francophone. Nous examinerons quelques aspects caractéristiques de l'image du « Grand Blanc de Lambaréné », Albert Schweitzer, produite par l'imaginaire africain. Nous montrerons à quels moyens discursifs et structurels Sylvain Bemba et Séraphin Ndaot recourent pour présenter Schweitzer et exprimer leurs convictions, et de quelle manière ils confèrent une unité thématique ou esthétique à leur texte. La représentation de Schweitzer exige, pour être pleinement heuristique, d'interroger à la fois les mouvements des idées, les courants idéologiques et les mouvements de rupture qui transcendent tout déterminisme et aussi de suivre l'interaction entre la perception d'un personnage historique et le contexte sociohistorique." Source : http://www.refdoc.fr/Detailnotice?idarticle=8564708&typeRecherche=RA (c. 2017)
Référence complète Mbondobari, Sylvère. « Subversion d'un mythe colonial : le 'Grand Blanc de Lambaréné' dans le roman francophone d'Afrique », in : Présence francophone, (Sherbrooke : Centre d'étude des littératures d'expression française), n°62, 2004, p. 71-88.

Auteurs

Sylvère MBONDOBARI

Biographie : Sylvère Mbondobari est Maître de conférences-HDR de Littérature Générale et Comparée et de Littérature allemande à l'Université Omar Bongo de Libreville (Gabon). Ancien boursier de la DFG (2002-2003), de la Fondation Alexander von Humbolt (2008-2010) et du DAAD (2010-2011). Il est membre de l'Association Internationale de Littérature Comparée (AILC).
Nationalité : Gabon