René Maran, un dandy noir entre Bordeaux et l'Oubangui-Chari (1909-1921)

Fiche validée

Titre René Maran, un dandy noir entre Bordeaux et l'Oubangui-Chari (1909-1921)
Type de publication Article de périodique
Langue principale de la publication français
Date de publication 2016
Auteur Lourdes RUBIALES
Titre du périodique Les Lettres romanes
Volume ou tome 70
N° de la livraison 1-2
Éditeur Brepols
Ville Turnhout
Genre article scientifique
Pays d'édition Belgique
DOI DOI: 10.1484/J.LLR.5.111024
URL http://www.brepolsonline.net/doi/pdf/10.1484/J.LLR.5.111024
Résumé/Présentation "[...] Maran reste un écrivain méconnu dans l'histoire de la littérature de langue française, en dépit d'une longue trajectoire littéraire dont les débuts sont bien antérieurs à l'obtention de son polémique Prix Goncourt en 1921. C?est précisément à cette période, presque ignorée, de la trajectoire de Maran que nous consacrons cet article en nous attachant premièrement à l'étude des conditions (familiales, sociales, institutionnelles) qui ont rendu possible l'adoption d'une posture (J. Meizoz) que nous appellerons « dandy » lors de son émergence comme écrivain. Ensuite, nous analyserons les manifestations de cette posture à travers son ethos discursif tel qu'il se dégage des textes de l'époque et notamment de sa correspondance avec Charles Barailley se rapportant à la période entre 1911 et 1921. Cette analyse permettra de mettre en évidence les efforts de l'écrivain pour cultiver sa singularité, réponse problématique aux contradictions qu'il perçoit entre les attentes du champ et ses propres aspirations." (site de l'éditeur, 05.2017)
Référence complète Rubiales (Lourdes), "René Maran, un dandy noir entre Bordeaux et l'Oubangui-Chari (1909-1921)", in : Les Lettres romanes, vol. 70, (2016?), n°1-2, p.159-184.

Auteurs

Lourdes RUBIALES

Alias : Lourdes Rubiales Bonilla
Nationalité : Espagne