Langue orale africaine comme atout d'un développement durable du continent noir à l'ère de la mondialisation

Thématique

langue, oralité

Fiche validée

Titre Langue orale africaine comme atout d'un développement durable du continent noir à l'ère de la mondialisation
Type de publication Chapitre de livre
Langue principale de la publication français
Année de publication 2019
Auteur Ernest KABANGE Mukala
Fidèle MWEPU Kalenga
Maurice AMURI Mpala-Lutebele
Titre du livre Oralité, traditions et modernité en Afrique au XXIe siècle
Pages de ... à (pp. x-x) 319-332
Éditeur L'Harmattan, Presses universitaires de Lubumbashi
Ville Paris
Lubumbashi
Genre article scientifique
Pays d'édition France
République démocratique du Congo
Référence complète Kabange Mukala, Ernest ; Mwepu Kalenga, Fidèle. « Langue orale africaine comme atout d'un développement durable du continent noir à l'ère de la mondialisation », in : Oralité, traditions et modernité en Afrique au XXIe siècle. Sous la direction de Maurice Amuri Mpala-Lutebele. Lubumbashi : Presses universitaires de Lubumbashi ; Paris : L'Harmattan, coll. Comptes rendus, 2019, 582 p. ; p.319-332.

Auteurs

Ernest KABANGE Mukala

Biographie : "Docteur en Langue et Littératures africaines de l’Université de Lubumbashi, en 2009. Sa thèse de doctorat a porté sur Eléments de transition linguistique entre les Zones L et M du Bantu : Parenté et affinité. Il est Professeur dans la même Université et Directeur Général de l’Institut Supérieur Pédagogique de Pweto. Ses domaines de recherche : la linguistique descriptive, la linguistique comparative et la classification des langues africaines (particulièrement la langue bantu), la dialectologie, la linguistique appliquée [...] (Amuri, Oralité, 2019)
Nationalité : Congo (République démocratique du -)

Fidèle MWEPU Kalenga

Biographie : "Chef de Travaux et Doctorant à l’Université de Lubumbashi en République démocratique du Congo. Il est enseignant-chercheur au Département des Lettres et Civilisation Anglaises de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de la même Université. Ses recherches s’intéressent non seulement à la destinée de l’Afrique mais aussi et essentiellement à sa capacité de contribuer à son propre développement intégral, son équilibre socio-écologique et celui du monde. Elles couvrent l’écocritique africaine, les études postcoloniales, l’identité culturelle africaine… Après son Mémoire de maitrise portant sur Lecture écocritique postcoloniale des œuvres de Wole Soyinka : La danse de la forêt et Les habitants des marais, il travaille sur sa thèse de doctorat intitulée Des problèmes écologiques aux solutions socioécologiques : une lecture postcoloniale écocritique des pièces de théâtre sélectionnées de Wole Soyinka. Il est aussi auteur d’un recueil de poèmes [...] co-auteur des articles comme « Postcolonial Cultural Identity Decadence in Soyinka’s A Dance of the Forests » (Likundoli, 25, 235-256) ; « Achetypal Time in Soyinka’s A Dance of the Forests » (Likundoli, 26, 362-382), « Esquisse d’épistémologie de l’approche écocritique postcoloniale » (Likundoli : 27, 341-356)." (Amuri, Oralité, 2019).
Nationalité : Congo (République démocratique du -)

Maurice AMURI Mpala-Lutebele

Biographie : Maurice AMURI Mpala-Lutebele est Professeur Ordinaire à l'Université de Lubumbashi (RD du Congo), au Département des Lettres et Civilisation Françaises. Docteur en Langue et Littérature Françaises de l'Université de Lubumbashi (La symbolique des images poétiques de Tchicaya U Tam'Si, 1996). Enseignement : littératures africaines francophones ; littérature congolaise de langue française de forme poétique ; stylistique du français et Les méthodes de critique littéraire. Domaines de recherche : Didactique du français et littératures francophones.
Alias : Maurice AMURI
Nationalité : Congo (République démocratique du -)