Les Rites funéraires chez les Bwaba du Burkina Faso : analyse de textes littéraires et d'expressions artistiques

Titre Les Rites funéraires chez les Bwaba du Burkina Faso : analyse de textes littéraires et d'expressions artistiques
Type de publication Thèse et mémoire
Langue principale de la publication français
Année de soutenance 2016
Auteur Tétuan FAHO
Salaka Sanou
Yves DAKOUO
Nombre de pages 345
Université Université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo
Ville Ouagadougou
Genre essai - étude
Pays de soutenance Burkina Faso
Résumé/Présentation "une analyse de textes littéraires et d'expressions artistiques d'un peuple de l'Ouest du Burkina Faso : les Bwaba. Présentée en trois parties, elle a analysé les rites, les textes littéraires et les expressions artistiques et a permis de lire la conception de la vie et de la mort chez les Bwaba. Au total 17 textes littéraires, transcrits et analysés, ont permis de dire que les Bwaba célèbrent la vie et la mort pendant les rites funéraires selon des valeurs de pardon, de compassion, d'honnêteté, de solidarité, de sens de responsabilité etc. et selon des croyances en deux mondes : le monde matériel et physique et le monde immatériel et métaphysique. Les Bwaba ont une conception cyclique de la vie : on ne meurt pas, on disparaît du monde visible pour naître dans le monde métaphysique. Du monde invisible, on renaît à nouveau par incarnation sous une forme humaine, animale ou végétale. l'analyse des expressions artistiques a permis de comprendre que ce peuple honore ses morts sur un fond musical selon leurs mérites. Il canonise les plus méritants qui demeurent des esprits auxquels il recourt dans certaines situations. Il démontre par une danse guerrière appelée kou les exploits du défunt devant des tambours sacrés de communication, nommés Timbwanii." (communiqué, 02.2019)
Référence complète Faho (Tétuan). Les Rites funéraires chez les Bwaba du Burkina Faso : analyse de textes littéraires et d'expressions artistiques. Thèse de doctorat unique en esthétique littéraire et artistique négro- africaine. Dir. Salaka Sanou et Yves Dakouo. Université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo. 1 vol., 345 p. Soutenance : le 30 novembre 2016. Jury : Albert Ouédraogo, Université Ouaga I (président), Abdoul Aziz Issa Daouda, Université Abdou Moumouni, Niamey (rapporteur), Salaka Sanou, Université Ouaga I (Directeur de thèse), Yves Dakouo, Université Ouaga I (Co-directeur de thèse).

Auteurs

Tétuan FAHO

Biographie : "Monsieur FAHO Tétuan est né le 10 avril 1972 à Sanaba, au Burkina Faso. Après son certificat d’études primaires dans son village, il fréquente le Collège de l’Avenir puis le Lycée Municipal de Bobo-Dioulasso de 1986 à 1994. Après son Baccalauréat série A, il entre à l’Université de Ouagadougou. Professeur de lettres des lycées, il soutient en 2016 sa thèse de doctorat à l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo." (communiqué, 02.2019)
Nationalité : Burkina Faso

Salaka Sanou

Nationalité : Burkina Faso

Yves DAKOUO

Nationalité : Burkina Faso